Copé : le "conservatisme" de Hollande

  • A
  • A
Copé : le "conservatisme" de Hollande
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le chef de l'Etat "refuse toute réforme importante", a estimé le secrétaire général de l'UMP.

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a estimé mardi que les 100 premiers jours de la présidence Hollande avaient été dominés par une "haine antisarkozyste" et un "conservatisme", dénonçant un "décalage incroyable" avec les exigences de la France. "Ce qui me frappe beaucoup c'est que finalement ces 100 jours, ils ont été marqués essentiellement par une certaine forme de haine antisarkoziste... comment faire pour tout défaire...", a déclaré sur Europe 1 Jean-François Copé, très probable candidat à la présidence de l'UMP en novembre.

"Sur le plan de l'état d'esprit, c'est vraiment le conservatisme : on refuse toute réforme importante, on en annonce aucune, et on reporte celles qui sont nécessaires dans tous les domaines", a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l'UMP a déploré l'absence d'une "stratégie économique : aucune mesure pour renforcer la compétitivité des entreprises, relocaliser les activités en France. C'est tout l'inverse: on augmente les impôts des gens et on alourdit les charges des entreprises".