Copé : "Bayrou est un joueur de poker"

  • A
  • A
Copé : "Bayrou est un joueur de poker"
Partagez sur :

Jean-François Copé a qualifié dimanche le président du MoDem François Bayrou de "joueur de poker", appelant le PS à définir "un projet politique" pour l'empêcher de gagner son espace.

"Pour nous François Bayrou est un adversaire. Pour le PS, c'est une gêne majeure !", a affirmé dimanche Jean-François Copé, lors du Grand Rendez-Vous sur Europe1. "On voit bien : on a en Bayrou quelqu'un qui est, en gros, en train de dire à tous les Français : 'écoutez, oubliez le passé, je n'ai jamais été de droite. Je déteste les partis. Je suis au-dessus du lot' ", a ajouté le député-maire de Meaux.

"C'est un joueur de poker". "Moi je pense que la politique est plus une partie d'échec que de poker...", a continué Jean-François Copé. "Le PS va devoir d'urgence définir une ligne politique, sinon, c'est lui qui fera prospérer François Bayrou". "Ce n'est plus le problème de l'UMP", a-t-il conclu.

Interrogé sur le meeting commun Aubry-Royal prévu mercredi, Jean-François Copé a jugé "dramatique que le débat au PS soit de savoir combien de leaders seront sur la même scène". Son parti a connu ça "il y a dix ans", a admis l'ancien ministre. "C'est atroce !". "Mais quand vous laissez un espace béant sur le plan programmatique, c'est autant d'espace pour les démagogues". "C'est intéressant de voir la manière dont Bayrou prend cet espace par défaut", a encore dit Jean-François Copé.

Par ailleurs sur le dossier de la crise du lait, Jean-François Copé a appelé à une réflexion globale au niveau européen pour organiser le marché, à la veille d'une journée nationale d'action annoncée par les producteurs en colère contre l'effondrement des prix. "Est-ce qu'on ne peut pas imaginer que, quand les cours sont élevés, on fasse une cagnotte qu'on puisse redistribuer sous une forme à déterminer quand les prix baissent ?", a demandé l'ex-ministre.

> Hadopi : Copé dénonce l'Europe "des combines"