Condamné, Mahéas quitte le PS

  • A
  • A
Condamné, Mahéas quitte le PS
@ Maxppp
Partagez sur :

Le sénateur avait été condamné en mars 2010 pour agression sexuelle sur une employée municipale.

Le sénateur Jacques Mahéas n’est plus membre du Parti socialiste. Condamné par la justice pour agression sexuelle, a démissionné vendredi du PS pendant son audition par la commission des conflits du parti, a indiqué à la presse le président de cette commission, Bernard Pignerol.

La commission des conflits n'a donc pas eu à trancher le cas du sénateur, qui était menacé d'exclusion. Il a lui-même annoncé sa décision de démissionner en lisant une lettre qu'il avait préparée, a indiqué Bernard Pignerole, devant la presse.

Hamon demandait sa démission

En mars 2010, le sénateur-maire socialiste de Neuilly-sur-Marne avait été définitivement condamné par la justice, à 10.000 euros d'amende pour agression sexuelle sur une employée municipale.

Plus d’un an après la décision de justice, il comparaissait devant la commission des conflits, suite à la plainte du porte-parole du parti, Benoît Hamon, et de la secrétaire nationale aux droits des femmes Gaëlle Lenfant. Tous deux réclamaient sa démission.

"Un complot politique"

Plusieurs personnalités du PS avaient aussi demandé son exclusion, notamment le candidat à la primaire Manuel Valls et le sénateur David Assouline. Stéphane Le Foll, lieutenant de François Hollande, a affirmé n'avoir pour lui "aucune mansuétude".

De son côté, le principal intéressé a toujours nié les faits, criant à "un complot politique" contre lui en raison notamment de son "soutien" à François Hollande, candidat à la primaire socialiste, dont il se dit "ami".