Compiègne : Woerth fixé jeudi ?

  • A
  • A
Compiègne : Woerth fixé jeudi ?
@ Reuters
Partagez sur :

La Cour de Justice de la République devrait dire si elle ouvre une enquête contre l’ancien ministre.

La commission des requêtes de la Cour de justice de la République (CJR) se réunit une nouvelle fois jeudi pour examiner le cas d'Eric Woerth, soupçonné d'avoir bradé une parcelle de la forêt domaniale de Compiègne alors qu’il était ministre du Budget. Concrètement, la juridiction va décider si les faits reprochés à Eric Woerth justifient une enquête pour favoritisme et prise illégale d'intérêts.

La CJR a trois options

Trois possibilités s'offrent à la commission des requêtes de la CJR. Première hypothèse : elle juge qu'il n'y a pas matière à ouvrir une instruction et classe sans suite l’affaire. Deuxième possibilité : la cour demande à se faire communiquer des documents supplémentaires avant de se prononcer. Troisième option : elle rend un avis favorable à l'ouverture d'une enquête.

En juillet,Le Canard Enchaîné accusait Eric Woerth, maire de Chantilly, d'avoir bradé en mars 2010 pour 2,5 millions d'euros une parcelle de la forêt de Compiègne comportant un golf et un hippodrome, alors qu’il était ministre du Budget. Sur la légalité de cette transaction, l’ancien ministre du Budget a toujours indiqué qu’elle avait été réalisée dans l’intérêt de l’Etat.

Woerth passe à l'offensive

Début janvier, dans une interview au Figaro, le ministre avait cherché à se dédouaner, renvoyant la balle à Matignon et assurant que "ce dossier l’avait occupé six minutes, peut-être sept". "Le 12 mars 2010, c'est Matignon qui a tranché lors d'une réunion interministérielle informelle. Y assistaient les représentants de Bercy et de l'Agriculture. Le cabinet du Premier ministre a arbitré dans le sens de France Domaine (organisme chargé de la vente des biens de l'Etat, ndlr)", avait assuré Eric Woerth. A la Cour de trancher.