Comment le FN tisse sa toile dans la société

  • A
  • A
Comment le FN tisse sa toile dans la société
@ REUTERS
Partagez sur :

Des collectifs sur le logement, l’écologie et la dépendance verront le jour d’ici la fin de l’année.

L’INFO. "Marine Le Pen et l'extrême droite aux portes du pouvoir en France". La phrase de Manuel Valls, dimanche lors d'un déplacement à Bologne en Italie, a fait l’effet d’une bombe. Le Premier ministre s'inquiétait d'un sondage donnant la présidente du FN gagnante au premier tour de la présidentielle, que ce soit face au PS ou à l'UMP. Quant à la principale intéressée, elle se dit prête à gouverner. Et s’organise pour cela en tissant une toile d’araignée par secteur d’activités.

>> LIRE NOTRE REPORTAGE - L’opération de com’ du FN chez les retraités

850 enseignants adhérents. Ce week-end, lors de l'université d'été de son parti à Fréjus, Marine Le Pen a évoqué sa stratégie pour l'emporter en 2017. Et cela passe notamment par la création de collectifs, des groupes clairement ciblés pour infiltrer le Front national dans toutes sortes de secteurs. Elle a par exemple annoncé la création d'un "collectif Audace" dédié aux 25-35 ans. Un travail de fond pour crédibiliser son programme et recruter. On a également beaucoup parlé, il y a quelques mois, du "collectif Racine" regroupant des enseignants. Il compte aujourd'hui compte 850 adhérents aujourd’hui. Marine Le Pen veut généraliser la pratique afin de dresser un état des lieux de chaque secteur et de trouver des solutions concrètes. Sans oublier de recruter, ce que confirme Julien Rochedy, responsable des jeunes du FN.

>> A LIRE AUSSI - Ces enseignants "avec Marine Le Pen"

Un moyen de recruter des compétences. "Il va y avoir un collectif sur l’espace maritime. Il y a plein de gens qui ont envie de développer l’espace maritime français et qui ne sont pas forcément du FN. Et bien ils pourront y aller et faire leurs propositions. On peut rassembler une majorité de Français sur cette idée là. Après, peut être qu’ils se diront que le parti le plus à même de défendre ces propositions utiles pour la France, c’est le Front national", explique le président du FNJ. Une façon pour le Front national de montrer qu’il est proche des Français et qu’il sait de quoi il parle, qu’il a des idées neuves. Et aussi – surtout ? – de recruter des compétences qui font défaut au parti, et donc de le crédibiliser.

Après les profs, les lycéens, les étudiants, les fonctionnaires, les jeunes actifs ou les retraités, des collectifs sur le logement, sur l’écologie et dépendance verront le jour d’ici la fin de l’année. Un véritable plan d’attaque pour Marine Le Pen, qui entend bien prouver sa capacité à gouverner le pays.