Comment la PME Macron se prépare à 2017

  • A
  • A
Comment la PME Macron se prépare à 2017
@ Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :

L'ancien ministre est victime de son succès du moment. Il doit même déménager pour trouver des locaux plus grands.

Moins d'un mois après sa démission, l'ancien locataire de Bercy ne cesse de renforcer la structure qui l'entoure. Ce qui laisse de moins en moins de doute sur ses ambitions présidentielles. Samedi, Emmanuel Macron assistera en clôture du sommet des réformistes européens à Lyon, en l'absence de tout socialiste.

Des recrutements en cours.La start up Emmanuel Macron grandit trop vite. A peine arrivées dans leurs nouveaux bureaux de la Tour Montparnasse, les équipes de l'ancien ministre se sont rendus compte que les murs étaient moins larges que leurs ambitions. 300 m2, ça ne suffit pas aux 40 personnes qui y gravitent en permanence, alors il va déjà falloir refaire les cartons. Mais pour l'instant, le futur QG n'a pas encore été trouvé.

"L'objectif, c'est bien la présidentielle". Toujours pas trouvé non plus, un chef d'équipe pour diriger le mouvement en Marche et peut-être pour devenir directeur d'une future campagne. C'est un profil de préfet, de grand organisateur qui est recherché. Le recrutement est lancé, mais le choix toujours pas arrêté. Pendant ce temps, les équipes se densifient. Certains collaborateurs ont démissionné de grands groupes du CAC 40 et divisé leur salaire par 2 ou 3 pour se lancer vers 2017. Car oui, désormais, les plus proches d'Emmanuel Macron l'affirment sans la moindre précaution de langage : "l'objectif, c'est bien la présidentielle, y compris, si François Hollande est candidat"