Comment l'exécutif peaufine sa rentrée politique

  • A
  • A
Comment l'exécutif peaufine sa rentrée politique
Le premier Conseil des ministres doit se tenir mercredi.@ Reuters
Partagez sur :

SALE TEMPS - Le premier Conseil des ministres de la saison 2014-2015 se tient mercredi, dans un contexte tendu.

L'exécutif fait sa rentrée. Le premier Conseil des ministres doit se tenir mercredi. Et François Hollande rencontre les membres du gouvernement dès mardi. En cette période de croissance stagnante et de chômage au plus haut, comment se préparent-ils ?

>> LIRE AUSSI - La croissance française reste nulle

Dire la vérité sans la noircir. Le gouvernement a un mot d'ordre pour cette rentrée morose : être dans l'action et non dans le pessimisme, malgré tous les indicateurs dans le rouge. L'exécutif va également tenter une équation difficile : dire la vérité, "mais sans la peindre en noire", glisse un conseiller. Mais l'optimisme n'est pas non plus à la mode. "On ne parle pas plus de reprise", confie-t-on au gouvernement. Car de toute façon, il n'y en a pas.

Le pacte pas encore en vigueur. L'exécutif continue de tout miser sur le pacte de responsabilité. "Il n'est pas encore entré en vigueur", martèle un proche du président de la République, pour justifier l'absence de résultat. Mais certains admettent déjà que ces mesures, plutôt favorables au patronat, auraient dû avoir un effet psychologique positif sur les entreprises. Et que ça n'a pas été le cas.

>> LIRE AUSSI - Pacte de responsabilité : le coup de pouce aux petits salaires retoqués

Le cap ne change pas. Le gouvernement semble chercher un déclic pour retrouver la confiance. Il doit d'ailleurs faire de nouvelles annonces à la rentrée, sur les professions réglementées ou l'investissement pour tenter de relancer la croissance. Mais le cap, lui, ne changera pas, n'en déplaise aux frondeurs qui continuent de critiquer le gouvernement.