Comment Hollande a réagi à la hausse du chômage

  • A
  • A
Comment Hollande a réagi à la hausse du chômage
@ MaxPPP
Partagez sur :

COULISSES - Le président est obsédé par la lutte contre le chômage car "les Français ne [le] jugeront que sur ce résultat".

L’INFO. A quatre jours du second tour des élections municipales, la majorité se serait bien passée de cela. Les chiffres du chômage publiés mercredi sont à nouveau en forte augmentation, en hausse de 0,9%, soit 31.500 chômeurs de plus. "Les chiffres du chômage de février ne sont pas bons", "ils sont mauvais" et "vont dans la mauvaise direction", a admis Michel Sapin, le ministre du Travail, jeudi matin sur RMC-BFMTV. Voilà pour la version officielle. Mais en coulisses, l’analyse est un peu différente.
 
"Il va falloir purger une équipe qui incarne l’échec". Certes, cette nouvelle hausse risque bien de renforcer encore l’abstention et la tentation du vote sanction. Mais parce qu’il faut toujours essayer de trouver du positif, un ami du président confiait mercredi que, finalement, "c’est une bonne nouvelle. C’est le couperet final, il ne peut plus garder Jean-Marc Ayrault". Et il ajoute : "maintenant, on n’aura pas le choix, il va falloir purger une équipe qui incarne l’échec".

2017 dans un coin de sa tête. Un échec loin d’être anodin pour François Hollande. La lutte contre le chômage est en effet devenue une véritable obsession pour le président. Il le répète chaque jour à son entourage : "les Français ne me jugeront que sur ce résultat". Et de citer souvent les exemples des défaites de  Lionel Jospin en 2002, ou de Nicolas Sarkozy en 2012. François Hollande en tire une conclusion, qu’il a confiée récemment à l’un de ses proches : "de toute façon, si je n’inverse pas la tendance du chômage, en 2017, peu importe le candidat, la droite l’emportera".


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

LE CHIFFRE INQUIÉTANT - Emploi : 31.500 chômeurs supplémentaires en février

L'INFO POLITIQUE - Hollande veut aller plus vite et plus fort