Combien va toucher le groupe R-UMP ?

  • A
  • A
Combien va toucher le groupe R-UMP ?
Le groupe de François Fillon va tocuher près de 1,5 million d'euros par an de la part de l'Assemblée nationale.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe filloniste va encaisser près de 125.000 euros mensuels, dont 78.000 qui n’iront plus à l’UMP.

Le chiffre. 124.491 euros. Ce que va toucher par mois le groupe R-UMP, constitué début décembre, à l’initiative de François Fillon, en pleine guerre des chefs à l’UMP. Soit 1.493.892 alloués par l’Assemblée nationale sur une année. Sur les quelque 125.000 euros mensuels, le R-UMP recevra la somme forfaitaire mensuelle de 45.724 euros versée à chaque groupe, à laquelle s'ajouteront 78.767 euros (1.079 euros pour chacun de ses 73 députés).

>> A lire aussi : ce que va (concrètement) changer le R-UMP

Quel manque à gagner pour l’UMP "officielle" ? Privé de 73 députés, le groupe présidé par Christian Jacob se voit déposséder d’un pécule mensuel de 78.000 euros environ. Le groupe UMP, réduit à 121 députés, devra donc se "contenter" de 180.000 euros mensuels environ, soit  2,1 millions annuels.

bartolone-carre

Quel coût pour l’Assemblée nationale ? La dotation forfaitaire de 45.724 euros du R-UMP représentera, si le groupe perdure, un surcoût annuel de 564.000 euros pour l'Assemblée. "Dans une période où l'argent public est rare", cette charge supplémentaire "sera gagée par de nouvelles économies budgétaires d'un montant strictement équivalent", a promis Claude Bartolone. Au total, l'Assemblée alloue une enveloppe annuelle d'un peu de plus de neuf millions d'euros aux groupes parlementaires, selon des règles arrêtées lors de l'entrée en fonction de la nouvelle chambre, après les élections législatives de juin.

Combien pour les autres groupes ? Le groupe PS étant le plus fourni, avec 296 membres et apparentés, c’est logiquement celui qui touche le plus de la part de l’Assemblée. Les troupes de Bruno Le Roux peuvent compter sur 350.000 euros par mois, soit 4,2 millions par an. Les quatre autres groupes de l'Assemblée, nettement moins nombreux, n'ont droit qu'à la dotation forfaitaire, de 56.000 euros par mois pour l'UDI, quatrième groupe, et de 45.724 euros pour les trois autres (écologistes, radicaux de gauche, Front de Gauche).