Collard : "Que Valls prenne du Tranxène s'il a peur"

  • A
  • A
Collard : "Que Valls prenne du Tranxène s'il a peur"
@ E1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député du Gard, proche de Marine Le Pen, a répondu aux attaques de Manuel Valls.

L'INFO. "J’ai peur pour mon pays, peur qu’il se fracasse contre le FN". Invité exceptionnel du Grand Rendez-vous Europe 1/Le Monde/iTélé, dimanche, Manuel Valls a choisi la dramatisation et l'émotionnel pour évoquer les sondages toujours plus flatteurs avec le Front national. Le Premier ministre a aussi estimé que l'extrême droite mettrait en danger le pays d'un point de vue économique. Gilbert Collard, député du Gard et secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, lui a répondu lundi sur Europe 1.

"Valls a peur de lui-même !" "Ce que je ne comprends pas, c'est qu'un Premier ministre - qui devrait avoir d'autres chats à fouetter - se préoccupe d'aller partout en France pour faire de la propagande contre le FN ! Qu'il prenne du tilleul, du Tranxène, qu'il fasse de la relaxation s'il a peur. Il a peur de lui-même ! On dirait que c'est le petit chaperon rose qui a peur du grand loup F", a ironisé le médiatique avocat.

"L'Europe, tel que mon cœur l'a aimé, ce n'était pas une banque". Interrogé par un auditeur sur la volonté du FN de sortir de l'euro et sur les conséquences que cela pourrait avoir sur l'économie française, Gilbert Collard, visiblement préparé, a sorti "la liste des 180 économistes qui prônent la sortie de l'Europe. Je vous invite à lire, cela vaut le coup. Il n'y a quand même 180 économistes imbéciles !" On est dans un système de financiarisation de l'Europe, avec des mécanismes bancaires qu'on ne comprend pas, qu'on ne connait pas et qui nous piège. L'Europe, tel que mon cœur l'a aimé, ce n'était pas une banque, c'était autre chose".

>> LIRE AUSSI - Le Pen à propos de Valls : "cela me paraît assez fasciste"

>> LIRE AUSSI - Valls "revendique la stigmatisation de Marine Le Pen"

>> LIRE AUSSI - Les principales déclaration de Valls sur Europe 1

>> LIRE AUSSI - Philippot : "Manuel Valls n’est pas républicain"

>> LIRE AUSSI - Valls : "ma mission de Premier ministre va se poursuivre"