Cohn-Bendit redit à Sarkozy son opposition à Barroso

  • A
  • A
Cohn-Bendit redit à Sarkozy son opposition à Barroso
Partagez sur :

L'eurodéputé Vert s'est opposé jeudi à la reconduction du mandat de José Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne.

Daniel Cohn-Bendit a redit jeudi son opposition à la reconduction du conservateur José Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne lors d'un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Pour l'élu européen, dont le camp a obtenu 16,28% des voix aux élections européennes du 7 juin, José Manuel Barroso n'est pas mesure de rassembler une majorité au Parlement de l'UE.

Pour Daniel Cohn-Bendit, José Manuel Barroso "n'est pas l'homme juste au poste juste" en ces temps de crise. "José Manuel Barroso est quelqu'un qui n'est pas fort, qui ne contrôle pas ses commissaires. Dès qu'il y a un conflit il est aux abonnés absents, il attend que ça se passe", a-t-il accusé.

Pour le responsable écologiste, il faut que le Conseil européen "trouve une solution pour qu'il repousse ce vote sinon il aura un vote négatif". Nicolas Sarkozy "a pris cette information avec lui pour aller au Conseil européen cet après-midi", a-t-il ajouté.

Le président français et les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 se retrouvent jeudi et vendredi à Bruxelles pour le Conseil européen. Le sort du président de la Commission européenne sera évoqué à cette occasion. Ils devraient dire leur préférence pour l'actuel détenteur.

> Barroso donne des gages à Sarkozy