04/03/2014 - 08h20

Cohn-Bendit : "Mélenchon méprise le peuple"

L'humeur du jour ? Énervé. Jean-Luc Mélenchon, qui parle d’un putsch pour décrire la situation en Ukraine, s’est trouvé un détracteur. Dans son coup de gueule quotidien sur Europe 1, Daniel Cohn-Bendit a ainsi estimé mardi matin qu’il s’agit "d’un formidable coming-out de Mélenchon. Après Castro, Chavez, Maduro, Ianoukovitch et Poutine, maintenant il a trouvé son orientation : ‘je hais les masses’, voilà ce que dit Jean-Luc Mélenchon. Monsieur résistance, Monsieur la Révolte, en fait, méprise le peuple. C’est vrai que quand un peuple se lève, tout n’est pas très clair. Mais quand le peuple ukrainien refuse une union douanière avec la Russie et lui préfère un accord d’association avec l’Union européenne, on peut le comprendre !"

Interrogé sur les raisons qui poussent Jean-Luc Mélenchon à défendre les causes indéfendables, l’ancien leader de Mai-68 a une idée : "une fois trotskiste, toujours trotskiste... Il faisait partie de la secte la plus débile, l’OCI (Organisation communiste internationaliste, ndlr). C’est arrivé à des gens d’être débile dans leur jeunesse, même à moi. Mais lui, il n’a pas changé, il est resté dans la même structure mentale. Et puis il est très désagréable !"

"Mélenchon au pouvoir, il mettrait tous les Mélenchon en tôle !" Et le député européen de conclure : "Mélenchon soutient le Parti communiste chinois contre le Tibet! Parce que Mélenchon a une vision autoritaire de la vie et de la politique. Il est scotché dans les années 30. Il n’arrivera jamais au pouvoir. Mélenchon au pouvoir, il mettrait tous les Mélenchon en tôle ! Tous ceux qui manifestent ou disent ‘résistance’, allez hop ! ils passeraient en tôle. C’est le Georges Marchais des années 2010, c’est son héros ! Il dit à peu près la même chose, d’ailleurs dès qu’un journaliste ose le critiquer, il lui tape dessus. Si vous êtes journaliste ET femme, alors vous en prenez plein la gueule !"

L'INFO POLITIQUE - Mélenchon "est resté scotché dans les années 30"