Cohn-Bendit lance une "coopérative"

  • A
  • A
Cohn-Bendit lance une "coopérative"
@ MAX PPP
Partagez sur :

Avec son appel du 22 mars, l'écologiste propose d'inventer une nouvelle force politique.

Le 22 mars 1968, alors que des étudiants occupaient la faculté de Nanterre, Daniel Cohn-Bendit avait lancé un premier "appel". C’était un des actes fondateurs de Mai 68. 42 ans plus tard, le leader d’Europe Ecologie a décidé de lancer un second appel : "inventons ensemble une coopérative politique".

Entre-temps, "Dany le Rouge" est devenu vert. Son projet : réunir "Verts, socialistes, Cap 21, communistes" et d'autres personnalités venues de la société civile par exemple dans une nouvelle organisation politique. Il ne s’agira pas d’un parti traditionnel mais d’"un corps nouveau, une forme politique largement inédite, décloisonnée".

Pour éviter la "folle tempête des égos"

"Nous avons besoin d’une structure pérenne et souple à la fois, capable d’élaborer des positions collectives et de porter le projet écologiste, sans s’abîmer dans la stérilité des jeux de pouvoir ou la folle tempête des égos en compétition", explique Daniel Cohn-Bendit dans son Appel du 22 mars, posté sur son blog dimanche soir et repris lundi par Libération.

"Il est nécessaire de 'repolitiser' la société civile en même temps que de 'civiliser' la société politique", ajoute-t-il, s’appuyant notamment sur le résultat des régionales marquées par une très forte abstention.

L’objectif de cette "coopérative politique" est évidemment l’élection présidentielle de 2012. Mais la date précise de sa création, et sa forme exacte, ne sont pas encore connues. C’est en fait une "dynamique" que lance lundi Daniel Cohn-Bendit. Il entend notamment utiliser internet pour recueillir des propositions. Une première réunion doit se tenir lundi soir à Paris.

REAGISSEZ - Cette "coopérative politique" peut-elle devenir une force qui compte ?