"Clodogame" ou comment devenir un clochard modèle...

  • A
  • A
"Clodogame" ou comment devenir un clochard modèle...
Partagez sur :

Ce nouveau jeu permet aux internautes de se "glisser" dans la peau d’un SDF. Une idée dénoncée par le secrétaire d’Etat au logement.

"La société Farbflut Entertainment s’intéresse aux idées originales et aux concepts de jeux non conventionnels" : voilà comment se présentent sur leur site les promoteurs de "Clodogame", le jeu vidéo qui fait polémique depuis quelques heures. Ce jeu, gratuit, est disponible sur internet en français depuis la fin du mois de juillet. Son concept : "deviens le clochard le plus talentueux de Paris et installe-toi à Versailles !"

Une adresse mail et un mot de passe suffisent pour créer son avatar. Au début du jeu, celui-ci est "de mauvais humeur et agressif", son niveau de propreté est à 0% et il n’a que 10 euros en poche. Mais sa cagnotte peut vite monter en réalisant des "actions". Au choix : "récolter des tickets de métro", "voler une machine à bonbons" ou "braquer la sandwicherie ambulante". Le SDF peut aussi rejoindre une bande et participer à des "combats".

"Utiliser la souffrance humaine pour se faire un coup de pub", c’est le procédé dénoncé lundi par Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat chargé du Logement. "Tous les clichés les plus sordides sont utilisés dans ce logiciel, au mépris de la dignité des personnes sans-abri, du travail remarquable des associations et de l’engagement du gouvernement", a critiqué Benoist Apparu. Il a annoncé au passage avoir demandé à son service juridique de réfléchir à d’éventuels recours contre ce jeu en ligne.

Lundi après-midi, plus de 10.000 joueurs s’étaient déjà enregistrés, plus de 180.000 bouteilles de vin avaient été bues… et 39 SDF étaient devenus propriétaires de châteaux.