Claudie Haigneré : "l’étincelle" du 20 juillet 1969

  • A
  • A
Claudie Haigneré : "l’étincelle" du 20 juillet 1969
Partagez sur :

La seule spationaute française et ancienne ministre est également revenue sur sa carrière politique, regrettant ne pas avoir fait partie du "casting" des européennes.

"Ce jour-là, l’étincelle s’est allumée" : scientifique et seule femme française à être allée dans l’espace, en 1996 et 2001, la présidente de la Cité des sciences et de l’industrie, Claudie Haigneré, a raconté "son" 20 juillet 1969, lundi matin, sur Europe 1.

Alors âgée de 12 ans, elle a vécu l’évènement "dans un camping". "J’ai ressenti que quelque chose s’était passé pour l’humanité", cette nuit-là, a-t-elle expliqué. "Dans la tête d’un enfant de 12 ans, […] ça marque beaucoup", a-t-elle détaillé, faisant le lien avec la carrière d’astronaute qu’elle a ensuite embrassée.

Ecouetz l'intégralité de l'interview de Claudie Haigneré : 

Interrogée sur l’avenir des missions spatiales, la spationaute et médecin affirme qu’ "on ne sait pas aller sur Mars directement aujourd’hui", et qu’ "une exploration martienne" pourra se produire "pour nos petits-enfants en 2050". Selon elle, la construction d’une "base lunaire" est un préalable à toute mission sur Mars pour "apprendre à travailler, gérer les ressources".

Enfin, revenant sur sa carrière politique, l’ancienne ministre déléguée à la Recherche puis aux Affaires européennes a regretté ne pas avoir fait partie du casting des européennes, tout en estimant avoir "une mission politique", à la tête de la Cité des sciences et de l’industrie. "Je n’ai jamais été à l’UMP", a encore affirmé Claudie Haigneré.