Ciotti dénonce la "violence totale" de Bayrou à l'égard de Sarkozy

  • A
  • A
Ciotti dénonce la "violence totale" de Bayrou à l'égard de Sarkozy
@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Dans une tribune publiée sur Facebook, François Bayrou a notamment estimé que la "violence" de Nicolas Sarkozy allait le conduire à perdre la primaire de la droite. 

Eric Ciotti, porte-parole de Nicolas Sarkozy, a dénoncé dimanche la "violence totale" du message sur Facebook de François Bayrou où le président du MoDem fustige la "brutalité" de l'ancien chef de l'Etat.

Un "traître permanent". "C'est d'une violence totale", a jugé le soutien de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite à Questions politiques (France Inter/France Info/Le Monde). "Moi je lui renverrais les phrases beaucoup plus modérées, mais sans doute beaucoup plus fortes que lui a adressées Simone Veil, qui est une personnalité qui incarne le centre et qui décrit un tableau terrible de M. Bayrou, en 'traître permanent'", selon lui. "Je crois qu'il a trahi à peu près tout le monde, tous ceux qu'il a servis, tous ceux avec lesquels il a travaillé, il a trahi ses idées, il a trahi ses convictions et, aujourd'hui, il veut toucher la rançon de ses trahisons", a-t-il affirmé.

Un deuxième "non". "C'est pour ça que Nicolas Sarlozy met en garde, et notamment Alain Juppé, contre le risque qu'il y a aujourd'hui à faire cette espèce de cohabitation avec François Bayrou", a-t-il ajouté. François Bayrou a de nouveau réagi samedi aux attaques de Nicolas Sarkozy en dénonçant sa "brutalité" et sa "violence" qui vont, selon lui, amener les Français à "lui dire non une deuxième fois" lors de la primaire de la droite. "Ce n'est pas parce qu'il n'est pas assez violent, assez clivant, assez injurieux que Sarkozy décroche, c'est précisément parce que tout le monde voit toute la faiblesse que révèle un tel comportement", déclare le président du MoDem sur sa page Facebook.