Christophe Castaner "comprend" l'appel des autorités religieuses à voter Emmanuel Macron

  • A
  • A
Christophe Castaner "comprend" l'appel des autorités religieuses à voter Emmanuel Macron
Christophe Castaner, le porte-parole d'En Marche! comprend l'appel des autorités religieuses à voter pour Emmanuel Macron, mais regrette le propos "pas clair" du pape François. @ AFP/ JOËL SAGET
Partagez sur :

Le porte-parole d'En Marche! comprend l'appel des autorités religieuses à voter pour Emmanuel Macron, mais regrette le propos "pas clair" du pape François. 

Il les a comprises. Christophe Castaner, le porte-parole d'Emmanuel Macron, a annoncé comprendre l'appel des trois principales autorités - juive, musulmane et protestante - à voter pour le candidat En Marche! mais a regretté le propos "pas clair" du pape François en réponse à une question sur la présidentielle française

Différence entre "valeurs et ennemis de la République". Sur le plateau de l'émission "Questions d'info" pour LCP-franceinfo-Le Monde-AFP, il a jugé que "la religion ne doit pas interférer, mais il faut faire la différence entre ceux qui incarnent les valeurs de la République et les ennemis de la République". Il a dit "comprendre" pourquoi les trois religions ont pris position pour le candidat "républicain". Mais il est déçu de la réponse du pape, "pas claire", selon lui. "Il aurait pu ne pas se contenter de répondre 'je ne connais pas Emmanuel Macron'". Ce jour-là, le plus haut dignitaire de l'Eglise catholique avait refusé de s'exprimer sur les deux candidats, si ce n'est pour dire que l'une - Marine Le Pen - représentait la "droite forte" et "l'autre, je ne sais pas d'où il vient, alors je ne peux pas donner d'avis".