Christine Lagarde, Eric Woerth et Rachida Dati, en tête du baromètre du courage politique

  • A
  • A
Christine Lagarde, Eric Woerth et Rachida Dati, en tête du baromètre du courage politique
Christine Lagarde est la personnalité politique qui a eu le plus de courage, selon le classement@ THIERRY CHARLIER / AFP
Partagez sur :

En se basant sur des projets de réforme soutenus par différents ministres depuis 2007, des chercheurs ont pu établir un classement du courage politique.

Pourquoi un tel baromètre ? "Pour que les citoyens comprennent pourquoi la politique, ce n'est pas si facile", affirme Boris Walbaum. L'énarque a établi un classement des personnalités politiques qui ont pris le plus de risques en soutenant des projets de réforme politiquement risqués, révèle Le Parisien, mercredi. La première personnalité de gauche, Marisol Touraine, actuelle ministre de la Santé, n'arrive qu'à la sixième place. 

Une évaluation du risque politique pris. Pour établir son classement, Boris Walbaum a passé au crible plus de 400 projets de réforme, lancés depuis 2007. Sans juger le fond du projet, les chercheurs ont évalué le risque politique pris en fonction de la majorité du gouvernement, de l'état de l'opinion ou encore des parties prenantes (syndicats, groupes de pression...). Et dans ce classement, c'est Christine Lagarde, actuelle directrice générale du FMI, qui décroche la première place.

Alors qu'elle était ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie de 2007 à 2011 sous Nicolas Sarkozy, elle a présenté des projets de réforme des compétences des collectivités locales ou encore du statut de l'autoentrepreneur. Un courage "fondamental !", d'après l'ancienne ministre interrogée par Le Parisien. "Dans un contexte où l'économie mondiale est un peu molle, la détermination et le leadership sont essentiels pour mettre en place des réformes structurelles. Cela demande de l'énergie et de la confiance."

Pour mener à bien une réforme, il faut certaines qualités. La première d'entre elles est la maîtrise de l'art de la stratégie. Il faut savoir renoncer à certaines mesures pour préserver l'essentiel", juge Marisol Touraine, première personnalité de gauche du classement, derrière Xavier Darcos et Hervé Novelli. Mais aussi savoir ne pas se mettre tout le monde à dos ou encore savoir tenir bon "quand la mer est agitée", ajoute la ministre de la Santé. Enfin, certains domaines, comme l'enseignement ou la santé, sont des dossier plus explosifs que d'autres. Il faut donc savoir les manier avec finesse et parfois discrétion.

Les personnalités de droite tiennent le haut du classement. Dans ce classement Bernard Cazeneuve (ministre du Budget en 2013-2014, puis de l'Intérieur depuis 2014), Valérie Pécresse (ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de 2007 à 2011), Christiane Taubira (ministre de la Justice de 2012 à 2016) et Najat Vallaud-Belkacem (ministre de l'Éducation nationale depuis 2014) ferment la marche.