Christian Estrosi : "Nous menons une guerre à l'israélienne" contre le terrorisme

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le maire de Nice affirme sur Europe 1 qu'il aurait voté la loi antiterroriste, adoptée mardi par l'Assemblée nationale.

INTERVIEW

L'État a-t-il échoué à éviter l'attaque de Marseille, qui a fait deux morts, dimanche ? "Si c'était la première fois… Voilà des années que nous voyons qu'il y a des dysfonctionnements au niveau de l'État", estime Christian Estrosi. Le maire de Nice, invité de Patrick Cohen dans Europe 1 Matin mercredi, affirme que "ni la tuerie de Marseille, ni l'attentat de Nice qui a fait 86 morts, ni ceux de Paris où nous avions aussi à faire à des gens parfaitement identifiés" n'auraient dû se produire.

Collectivités mieux associés. S'il avait été député, Christian Estrosi aurait voté la loi antiterroriste adoptée par l'Assemblée nationale. Car, dit-il, "nous menons une guerre à l'israélienne" et ne pas la mener de cette manière, en s'appuyant sur la collaboration avec les élus locaux et l'information des populations, "c'est une erreur". Fondateur d'un mouvement d'élus locaux, l'ancien président de la région Paca veut que le gouvernement associe plus étroitement les collectivités locales en matière de lutte contre le terrorisme. Son objectif : qu'on donne à ces villes "des moyens de haute technologie, de manière prédictive".