"Chirac n'a pas de fils, il a tout projeté sur Juppé"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Franz-Olivier Giesbert revient dans le Club de la presse sur la relation entre Alain Juppé et son mentor Jacques Chirac.

INTERVIEW

La relation entre Jacques Chirac et Alain Juppé est, aux yeux de Franz-Olivier Giesbert, "très facile" à comprendre. "Juppé, c'est le fils", explique l'éditorialiste, auteur de Chirac - Une vie, et invité du Club de la presse lundi sur Europe 1. "Chirac n'a pas de fils", rappelle-t-il. "Il a tout projeté sur Juppé, comme Mitterrand avait projeté sur Fabius avant d'être déçu. Or, Chirac n'a jamais été déçu par Juppé. Donc ça dure, encore aujourd'hui."

Bien sûr, la relation entre l'ancien président de la République et son Premier ministre a pu connaître quelques heurts. "D'abord parce que Juppé est un caractère ombrageux", relève FOG. "Il y a certainement eu des problèmes de ligne", avance-t-il également : "Juppé, même s'il a changé, est plus à droite que Chirac, qui est peut-être plus foutraque politiquement. Mais il y a une vraie affection, des deux côtés". Une affection durable, alors même que la maladie affaiblit Jacques Chirac : "Il paraît qu'il suffit de lui parler de Juppé pour qu'il s'éveille."