Chevènement sceptique sur les primaires PS

  • A
  • A
Chevènement sceptique sur les primaires PS
@ REUTERS
Partagez sur :

A Frangy-en-Bresse, il s'est montré critique sur les primaires du PS. Son hôte appréciera.

Accueilli par Arnaud Montebourg, ordonnateur de la Fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, Jean-Pierre Chevènement s'est une nouvelle fois montré sévère sur le processus des primaires du PS : "Je crains que s'il n'y a pas un accord minimal au départ, ce soit une machine à opérer en quelque sorte des désistements automatiques".

"Il s'agit de mettre la gauche à la hauteur, de bâtir l'équation de la réussite et par conséquent de faire bouger les lignes", a ajouté Jean-Pierre Chevènement, qui juge nécessaire de "parler du fond, du projet". "C'est la rentrée politique. Un discours de vérité, un discours sur la réussite de la gauche en 2012 ne peut pas faire de mal".

Rappelant qu'il avait été pendant 29 ans membre du Parti socialiste, où il a créé et animé le courant Ceres, Jean-Pierre Chevènement, venu "sous l'amicale pression d'Arnaud Montebourg", a ensuite déclaré, en signant le livre d'or de la mairie : "L'essentiel est de réussir. Nous n'avons pas le droit de décevoir".

Le député socialiste Arnaud Montebourg est pour sa part un ardent partisan des primaires dont il a défendu l'idée au PS.