Chatel s'attaque à "l'innumérisme"

  • A
  • A
Chatel s'attaque à "l'innumérisme"
Luc Chatel s'attaque à l'"innumérisme" à travers son "plan sciences".@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Education nationale a dévoilé les détails de son "plan sciences" dans un entretien au JDD.

Les élèves français n'ont pas la bosse des maths. Selon le baromètre Pisa (Programme international pour le suivi des acquis) de l'OCDE publié le 7 décembre, la France est 27e sur 65 pays pour la culture scientifique, et 22e pour les mathématiques. Pour corriger ce mauvais classement, le ministre français de l'Education nationale, Luc Chatel, présentera lundi un "plan sciences", dont il dévoile les grandes lignes dans le Journal du Dimanche.

"Je vais m'attaquer à 'l'innumérisme', c'est-à-dire l'incapacité à réaliser les calculs de la vie courante", déclare Luc Chatel dans l'hebdomadaire. "Il faut s'assurer que tous les automatismes sont bien en place par un entraînement quotidien aux calculs élémentaires : récitation des tables de calcul et pratique quotidienne du calcul mental en classe", dit-il, préconisant "15 à 20 minutes de calcul mental par jour".

Favoriser les sciences

"Pour les sciences, j'encourage le déploiement d'un enseignement basé sur l'expérimentation et l'investigation, qui motive les élèves", explique-t-il.

Pour ce faire, le ministre va missionner dans chaque département un inspecteur de l'Education nationale pour les mathématiques et un autre chargé des sciences. Parmi les mesures envisagées, le gouvernement veut favoriser les sciences dès le recrutement des professeurs des écoles, actuellement titulaires à 75% de diplômes en lettres, en langues ou en sciences humaines.

Une autre piste vise à encourager les filles à embrasser une carrière scientifique.