Chatel : de l'anglais à l'école "dès 3 ans"

  • A
  • A
Chatel : de l'anglais à l'école "dès 3 ans"
Luc Chatel@ EUROPE 1
Partagez sur :

Le ministre de l'Education, Luc Chatel, veut "réinventer l'apprentissage de l'anglais".

"Aujourd'hui, en France, ne pas maîtriser l'anglais est un handicap. Je veux donc réinventer l'apprentissage de l'anglais dans notre pays", a indiqué Luc Chatel, dimanche sur Europe 1. Le ministre de l'Education souhaite que cet apprentissage soit développé, dès 3 ans, chez les enfants.

Un apprentissage via internet

Dans ce cadre, "je veux que nous réfléchissions à l'usage des nouvelles technologies et d'Internet dans les écoles pour faire appel à des professeurs à distance", a ajouté le ministre qui ambitionne d'installer "dans les prochains jours, un comité stratégique sur l'enseignement des langues avec des membres de l'Education Nationale, mais aussi des personnalités extérieures".





Des échanges avec les lycées étrangers

"Il y a un second levier à activer pour l'apprentissage de l'anglais : c'est tout ce qui concerne la mobilité", a également estimé Luc Chatel.

Selon lui, "il faut que dans chaque lycée, chaque collège, il y ait un autre lycée partenaire en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis. Et ce, pour qu'à 18 ans, tout enfant ait fait, au moins une fois dans sa vie, un séjour à l'étranger. C'est essentiel", a-t-il martelé.

Enfin troisième et dernier volet de ce plan d'action pour améliorer l'apprentissage de l'anglais : Luc Chatel entend que le Cned - l'organisme national enseignement par correspondance - mette en place un "outil pour permettre un apprentissage à distance" de cette langue.