Chatel : à Versailles, Sarkozy va "fixer un cap"

  • A
  • A
Chatel : à Versailles, Sarkozy va "fixer un cap"
Partagez sur :

Devant le Parlement réuni en Congrès, le président "va tracer un peu les perspectives", "fixer un cap", a assuré le porte-parole du gouvernement, lundi sur Europe 1.

Lors de son discours devant le Parlement réuni à Versailleslundi après-midi le président de la République "va tracer un peu les perspectives" pour la deuxième partie de son mandat à l'Elysée, a déclaré Luc Chatel, lundi sur Europe1.

Alors qu'on lui demandait si des mesures repoussant l'âge de la retraite allaient être annoncées, le porte-parole du gouvernement a indiqué que "sur ce sujet comme sur les autres", le chef de l'Etat allait plutôt "replacer les choses dans leur contexte, fixer un cap, expliquer le pourquoi et le comment de son action".

Luc Chatel s'est également dit "un peu surpris" par les vives critiques de l'opposition sur le fait que président de la République intervienne devant le Congrès sans ensuite participer au débat. "Les Français ce qu'ils attendent c'est que le président de la République leur fixe un cap, leur explique un petit peu l'horizon qu'il veut tracer" et qu'"en face ceux qui sont porteurs d'une éventuelle alternance puissent également présenter leurs idées", a-t-il estimé. "C'est regrettable qu'ils n'utilisent pas le temps qui leur est imparti pour le faire cet après-midi", a-t-il dit. "Quand on a des choses à dire on prend son temps de parole, on s'exprime, on fait des contre-propositions".

Les parlementaires communistes et Verts ont décidé de boycotter le Congrès tandis que le Parti socialiste a choisi d'assister au discours du chef de l'Etat mais pas au débat organisé ensuite en l'absence de ce dernier.