Charlottesville : Macron condamne le racisme, sans citer Trump

  • A
  • A
Charlottesville : Macron condamne le racisme, sans citer Trump
Le rassemblement a viré au drame samedi dernier à Charlottesville. @ ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP
Partagez sur :

Emmanuel Macron a apporté son soutien aux contre-manifestants de Charlottesville dans un tweet jeudi, sans toutefois condamner les propos ambigus de Donald Trump.

Emmanuel Macron s'est dit jeudi "aux côtés de ceux qui combattent le racisme et la xénophobie" après les violences à Charlottesville, aux États-Unis, samedi, mais sans s'exprimer sur les déclarations ambiguës de son homologue américain Donald Trump. "Aux côtés de ceux qui combattent le racisme et la xénophobie. Notre combat commun, hier comme aujourd'hui. #Charlottesville", écrit le président français sur Twitter.



L'Allemagne se montre plus ferme. Jeudi, le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a dénoncé pour sa part l'"énorme erreur" du président américain, qui a renvoyé dos à dos les groupuscules suprémacistes blancs et les militants antiracistes, "au lieu d'une prise de distance claire vis-à-vis de la mouvance nazie". Après la mort samedi d'une jeune femme tuée par une voiture qui a foncé sur des contre-manifestants venus dénoncer la présence à Charlottesville de groupes identitaires et néo-nazis, dont le Ku Klux Klan (KKK), Angela Merkel avait réagi dès lundi en condamnant ce qu'elle avait qualifié de comportement "répugnant" des suprémacistes blancs.