"C'est l'élection la plus ridicule et la plus grotesque de la 5e", déplore Henri Guaino

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député des Républicains a expliqué son désarroi face à "l'hystérie" de son camp dans la campagne présidentielle.

La campagne présidentielle "file un mauvais coton". L'analyse est signée par le député LR des Yvelines et candidat déçu à la course aux parrainages Henri Guaino. Invité sur la matinale d'Europe 1, l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy a confié son désarroi face à "l'hystérie" de son propre camp. Une frénésie qui le "révulse", alors que le président de région Paca Christian Estrosi a été copieusement sifflé lors du meeting de François Fillon vendredi, à Toulon.

"L'hystérie militante est toujours dangereuse." "Qu'est-ce donc ces gens, qui, en foule, se mettent brusquement à vociférer, à siffler leurs propres amis", a déploré Henri Guano. Avertissant : "L'hystérie militante est toujours dangereuse", expliquant qu'il "n'irai[t] pas voter au second tour" de la présidentielle. Et de se lamenter : "C'est l'élection la plus ridicule, la plus grotesque, qu'on ait vu depuis la 5e République". "Cela va avoir des conséquences très graves", a pronostiqué Henri Guaino.