C’est le grand jour pour François Fillon, mais…

  • A
  • A
C’est le grand jour pour François Fillon, mais…
Partagez sur :

Le candidat de la droite doit faire taire les contestations au sein de sa propre famille.

François Fillon sera officiellement investi aujourd'hui par son parti comme candidat à la présidentielle. Un conseil national des Républicains se réunit à 9 heures et demie à La Mutualité à Paris. Une investiture alors que le programme de  François Fillon est critiqué dans son propre camp.

Aborder la campagne avec un parti en ordre de marche. Nicolas Sarkozy avait lancé sa campagne victorieuse de 2007, le 14 janvier. François Fillon espère que le 14  janvier 2017 le conduira lui aussi à l’Élysée. Sauf qu'entre lui et certains sarkozystes, c'est un peu compliqué. Ce conseil national a donc un objectif : aborder la campagne avec un parti en ordre de marche. Il dira aux cadres du mouvement qu'il attend d'eux l'unité, la responsabilité et un engagement total. En clair il veut que les critiques cessent.

"Halte au feu". Bernard Accoyer, nouveau patron du parti, dira lui aussi "halte au feu". Ce qui n'est pas gagné puisque Laurent Wauquiez devrait revenir à la charge tout à l'heure, lui qui attend du candidat un signal pour "la France qui travaille". Nicolas Sarkozy lui-même a recommandé hier à son ancien Premier ministre, lors de leur déjeuner, de relancer les heures supplémentaires défiscalisées. François Fillon ne veut pas de cette mesure, mais son équipe reconnaît qu'il faut travailler sur des "messages" pour les classes populaires. Rien ne dit que ce serait suffisant pour faire rentrer tout le monde dans le rang.