Cécile Duflot trouve que Macron "a une forme de légèreté"

  • A
  • A
Cécile Duflot trouve que Macron "a une forme de légèreté"
Partagez sur :

La candidate à la primaire écologiste s'est dite, dimanche, "très curieuse de voir la suite" des actions de l'ancien ministre, qui a démissionné mardi dernier.

Entre ceux qui le détestent et ceux qui ne jurent que par lui, il y a les curieux, qui observent le parcours inhabituel d'Emmanuel Macron avec intérêt et sans avis vraiment tranché. C'est le cas, notamment, de Cécile Duflot, qui s'exprimait dimanche sur France 3. Si l'ancienne ministre du Logement est très éloignée de l'ancien ministre de l'Économie sur le fond, elle est apparue plus circonspecte que virulente. "Est-ce qu'il est vraiment là pour changer le système en en étant le produit -mais on peut toujours évoluer- ou est-ce qu'il est au service du maintien de ce système ?", s'est-elle demandé, rappelant le passé de "banquier chez Rothschild" du fondateur de En Marche!.

En attendant la suite. L'écologiste a relevé "une forme de légèreté" chez l'ancien ministre de l'Économie. "Ce n'est pas plus mal : ceux qui donnent des leçons en ayant l'air d'être graves ne sont pas forcément les gens les plus sérieux", a-t-elle précisé. "Il regardait la politique avec à la fois de l'implication sur les sujets sur lesquels il était concerné, et un peu d'amusement parfois." Si Cécile Duflot a expliqué ne pas être surprise de la démission d'Emmanuel Macron, qui "a sa réflexion et son ambition personnelle", elle s'est surtout dite "très curieuse de voir la suite" de son parcours.