Cécile Duflot : la gauche a "jeté aux oubliettes nos valeurs"

  • A
  • A
Cécile Duflot : la gauche a "jeté aux oubliettes nos valeurs"
Cécile Duflot, ici à la tribune de l'Assemblée nationale, regrette la position du gouvernement.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Cécile Duflot s'est insurgée vendredi, à l'Assemblée nationale, alors que la révision constitutionnalisant l'état d'urgence était présentée aux députés.

La coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, Cécile Duflot, a estimé vendredi que la gauche avait "jeté aux oubliettes nos valeurs", avec la révision constitutionnelle présentée aux députés. "On voit bien que la gauche, en voulant mettre un adversaire dans l'embarras (la droite, ndlr), a jeté aux oubliettes nos valeurs", a lancé l'ancienne ministre à la tribune de l'Assemblée nationale, devant le Premier ministre, Manuel Valls.

Principe d'égalité inscrit. Celui-ci a défendu l’inscription de l'état d'urgence dans la Constitution : "C'est graver 'dans le marbre' son caractère exceptionnel", a déclaré le Premier ministre dans l'hémicycle. Il a également indiqué que "le "principe d'égalité" entre les Français sera "inscrit" dans la Constitution sur la mesure controversée de la déchéance de la nationalité, via un amendement du gouvernement.