Ce remaniement est "absolument inédit"

  • A
  • A
Ce remaniement est "absolument inédit"
Selon nos informations, François Hollande a décidé de nommer Manuel Valls Premier ministre, après la déroute des socialistes aux élections municipales
Partagez sur :

A CHAUD - Sur Europe1, le politologue Olivier Duhamel estime que le remplacement de Jean-Marc Ayrault par Manuel Valls est une "combinaison" électorale et sondagière.

L'INFO. Le gouvernement va avoir un nouveau visage. Matignon a annoncé la démission de Jean-Marc Ayrault, lundi. Et François Hollande a décidé de nommer Manuel Valls Premier ministre, a-t-on appris auprès de Matignon et de l’Élysée. Un remaniement "inédit".



Un remaniement "absolument inédit"par Europe1fr

Une "combinaison" sondage/élections. "Ce n'est pas une surprise. Ce qui intéressant, c'est que cela devient une sorte de mélange de démocratie électorale et de démocratie d'opinion", décrypte pour Europe1 le politologue Olivier Duhamel. "C'est une combinaison du vote des Français, qui ont amplifié le recul de la gauche au second tour. Et des sondages, qui indiquaient la préférence pour Manuel Valls et le souhait de voir Jean-Marc Ayrault partir", poursuit le spécialiste. 

"Absolument inédit". D'après Olivier Duhamel, un tel changement de Premier ministre après une élection municipale est "absolument inédit". "La Premier ministre de François Mitterrand, Edith Cresson, avait bien été remplacée après une déroute aux cantonales, en 1992. Mais après des municipales, c'est historique. Il faut dire que la claque, la déroute des socialiste est aussi sans précédent", conclut l'expert.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN DIRECT - Toutes les infos sur le remaniement

MUNICIPALES - Une claque historique pour le PS