Cazeneuve annonce un "plan de lutte contre le trafic d'armes d'ici 5 à 6 semaines"

  • A
  • A
Partagez sur :

"Il y a toujours trop de violence dans cette ville", a commenté le ministre, réagissant à la nouvelle fusillade à Marseille. 

Invité dimanche du Grand-rendez-vous, Bernard Cazeneuve a réagi à la fusillade qui a eu lieu le matin même à Marseille. "Il y a toujours trop de violence dans cette ville", a commenté le ministre de l'Intérieur. Et il a annoncé "d'ici cinq à six semaines un plan beaucoup plus ambitieux contre le trafic d'armes et la détention d'armes"

Un mort et deux blessés gravesUne fusillade a éclaté dimanche matin à Marseille, vers 6h, faisant un mort et six blessés, dont deux graves. Plusieurs coups de feu ont été tirés d'une voiture sur un groupe de personnes, devant un bar du quartier de l'Opéra, le O'Stop, à deux pas du Vieux-Port, selon des informations de La Provence confirmées par Europe 1.

"Désarmer ces criminels". "Il y a toujours trop de violence dans cette ville. Nous avons obtenu des résultats très significatifs en matière de lutte contre la délinquance dans cette ville où nous avons saisi énormément d'armes", a commenté le ministre de l'Intérieur. Ajoutant : "le désarmement de tous ces groupes criminels doit être intensifié. Il faut savoir que chaque année depuis 2013, nous saisissons près de 6.000 armes sur des groupes criminels et que, sur ces 6.000 armes, il y a à peu prés 1.200 armes de guerre. Je veux procéder au désarmement de tous ces criminels".