Carte militaire : moins de bases de défense que prévu (Morin)

  • A
  • A
Carte militaire : moins de bases de défense que prévu (Morin)
Partagez sur :

Le ministre de la Défense, Hervé Morin, s'attend à ce que les bases de défense soient "moins nombreuses que prévu" il y a un an.

70 bases de défenses au lieu de 91, comme prévu. Dans une interview accordée au quotidien La Croix datée de lundi, Hervé Morin explique que l'expérimentation menée sur 11 bases de défense depuis six mois montre que "la mutualisation est optimale si le volume des unités regroupées est suffisamment significatif".

"Ce constat nous a d'ores et déjà amenés à augmenter le nombre d'unités regroupées par base de défense et donc à revoir à la baisse celui des bases de défense", poursuit-il, en ajoutant: "celles-ci seront moins nombreuses que prévu: environ 70 au lieu de 91".

S'agissant des dissolutions ou départs de régiments ou d'unités annoncés il y a un an (au total 83 sites ou unités et 33 déménagements d'une ville à l'autre), Morin indique qu'ils viennent de commencer début juillet".

"Six sites sont concernés: Arras (Pas-de-Calais) et le 601e régiment de circulation routière, Sourdun (Seine-et-Marne) et le 2e régiment de hussards, Senlis (Oise) et le 41e régiment de transmission, Givet (Ardennes) et le centre d'entraînement commando, Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence) et l'annexe du centre d'aguerrissement en montagne, Mondeville (Calvados) et son service de santé", dit-il.