Carlos Ghosn : "La voiture électrique est un pari"

  • A
  • A
Carlos Ghosn : "La voiture électrique est un pari"
Partagez sur :

Dès 2012, des véhicules 100% électriques devraient être commercialisés en France, a annoncé le président de Renault, vendredi sur Europe 1.

"La voiture électrique est un pari technique, il faut y croire", a déclaré vendredi Carlos Ghosn, le président de Renault, au micro de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. "Les modèles hybrides c’est bien, mais aujourd’hui il faut des véhicules zéro émission", a-t-il affirmé. Ainsi six modèles, "de la petite série à l’utilitaire", vont voir le jour d’ici 2012.

Depuis la relocalisation de la construction de la Clio 2 Campus sur le site de Flins dans les Yvelines et la création de 400 emplois, Carlos Ghosn souhaite que "les batteries des voitures électriques soient assemblées en France".

L’industriel français s’est félicité de la réduction du chômage mais n’envisage pas dans l’immédiat de créer de nouveaux sites d’assemblage. "Pour l’instant nous avons une très bonne occupation dans nos usines. Il faut déjà s’assurer qu’elles tournent bien avant d’aller sur de nouveaux sites", a-t-il expliqué.

A propos de l'emprunt de 3 milliards d'euros à l'Etat, que Renault-Nissan a contracté, "nous le rembourserons quand il sera raisonnable de la faire. Nous ne sommes pas particulièrement pressés", a précisé Carlos Ghosn ajoutant que grâce à son alliance avec Nissan, le groupe "va sortir renforcé de cette crise"."Il faut aussi avoir des produits et être dans les bons pays, ceux dits émergents comme l’Inde, le Bresil, ou la Chine".

Enfin, Carlos Ghosn admet tout de même que 2010 sera une année difficile même si "la France est le premier pays a avoir réagi pour le marché automobile", ajoutant, "le gouvernement français a été critiqué au début puis les autres pays ont fait la même chose. Je donne dix sur dix à la France".