Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"

  • A
  • A
Carla Bruni : l'affaire Gayet "ne peut pas être privée"
Carla Bruni.@ REUTERS
Partagez sur :

CONFIDENCES - En tournée aux Etats-Unis, l'ex-Première dame s'est confiée au New York Post. Extraits.

Carla Bruni ne semble pas regretter ses années passées à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy. La chanteuse, qui effectue actuellement une tournée aux Etats-Unis, s'est confiée au New York Post mardi. L'affaire Hollande-Gayet, ses histoires avec Mick Jagger et Eric Clapton, l'ancienne Première dame n'a pas éludé les sujets polémiques.

"L'Elysée ne me manque pas du tout". Carla Bruni-Sarkozy ne semble pas regretter son passage par le palais de l'Elysée, pendant quatre ans. "Il ne me manque pas du tout !", répond-elle à Barbara Hoffman. "C'était joli, mais c'était comme dans un musée fantastique... je m'y sentais comme un visiteur", ajoute-t-elle avant de nuancer : "Mais une partie de mon travail consistait à bien accueillir les gens en France, et ça, ça me plaisait".

L'affaire Hollande-Gayet ? "Ça ne pouvait pas rester privé". Evidemment, Carla Bruni-Sarkozy est interrogée sur les amours du successeur de son mari à la tête de l'Etat français. "Vous devez comprendre que la France possède une loi qui est censée protéger la vie privée. Une loi qui n'existe dans aucun autre pays", explique-t-elle à son interlocutrice en préambule. "Les Français sont toujours ambivalents. Ils disent : 'Oh, c'est ma vie privée'. Mais il s'agit d'argent public, n'est-ce pas ? Donc cela ne peut pas être privé", poursuit Carla Bruni. "Si le magazine français n'avait pas publié cette histoire, les Belges l'auraient fait, et ça se serait répandu partout de la même manière", pense l'ex-Première dame.

"Je souhaite le meilleur". Toutefois, la chanteuse a refusé d'enfoncer François Hollande. "Je suis un peu patriote, je souhaite le meilleur. Gérer un pays n'est pas facile", argue-t-elle. "Les temps sont durs".

Mick Jagger ? "Un ami". Interrogée sur ses influences musicales, et plus, Carla Bruni a été invitée à parler de Mick Jagger, l'emblématique leader des Rolling Stones. "Je n'ai jamais vraiment été sa petite amie, c'est la vérité. Mais j'ai toujours eu pour lui, disons, de l'amitié. J'ai beaucoup d'affection pour lui.

Eric Clapton ? "Un génie". "J'ai été sa petite amie pendant environ un an", explique Carla Bruni à la journaliste. Et plus que ses goûts musicaux, c'est la manière de vivre d'Eric Clapton qui a marqué la chanteuse. "Je n'ai jamais vraiment partagé de musique avec lui, excepté le fait que sa vie est remplie de musique. J'ai pu l'observer, voir comment il travaillait. C'est définitivement un génie, tant en compositeur qu'en guitariste. Et il est très simple, jamais prétentieux, très modeste, génial".