Carburants : LR lance une opération pour dénoncer la hausse des taxes

  • A
  • A
Carburants : LR lance une opération pour dénoncer la hausse des taxes
LR dénonce le "matraquage fiscal" sur le carburant. Image d'illustration. @ FRED TANNEAU/AFP
Partagez sur :

Les Républicains dénoncent "un matraquage fiscal" et affirment que la France "est le troisième pays européen à taxer le plus le gasoil". 

Les Républicains lanceront ce week-end une opération de tractage dans leurs fédérations départementales pour dénoncer "l'addition Macron" concernant le prix des carburants, ont annoncé lundi leurs porte-parole.

"Nous avons la volonté de dénoncer ce 'matraquage fiscal'", a expliqué l'un des porte-parole, Lydia Guirous, lors d'un point-presse au siège du parti à Paris.

"Emmanuel Macron s'acharne contre les automobilistes". Selon la formation politique de Laurent Wauquiez, "pour deux pleins de 50 litres de gasoil par mois, c'est '99 euros en 2018 et '395 euros en 2022", a indiqué un autre porte-parole, Laurence Sailliet, selon qui "lorsqu'un automobiliste achète un euro de carburant, 60 centimes sont des taxes".

"La France est déjà le troisième pays européen à taxer le plus le gasoil. Emmanuel Macron s'acharne contre les automobilistes : déjà surtaxés en 2018, ils vont subir encore deux fois plus de hausses de taxes sur les carburants d'ici 2022", indique encore le tract qui doit être distribué. Un "simulateur" a par ailleurs été mis en place sur le site de LR pour calculer la hausse du coût du carburant selon sa consommation.

Wauquiez veut suspendre les hausses de taxes. Vendredi, Laurent Wauquiez avait proposé de "suspendre les hausses de taxes sur l'essence et le gazole" et de mettre en place des "tickets-carburant", sur le modèle des tickets-restaurant, qui permette de payer un plein de 50 euros par salarié et par mois. Ce chèque "serait défiscalisé, sans impôts et sans charges", avait-il précisé dans un entretien à Sud-Ouest.