Cannabis : Hollande a appelé Peillon

  • A
  • A
Partagez sur :

INFO E1 - François Hollande avait assuré pendant la campagne présidentielle qu’il n’était pas favorable à une dépénalisation du cannabis. Alors quand il a entendu les déclarations de son ministre de l'Education Vincent Peillon, le chef de l’Etat a décroché son téléphone, lundi matin. "Il s’est livré à un recadrage explicite et le ministre de l’Education a eu droit à une engueulade maîtrisée", raconte à Europe 1 un conseiller élyséen.