Cambadélis favorable à une primaire de la gauche en décembre ou janvier

  • A
  • A
Cambadélis favorable à une primaire de la gauche en décembre ou janvier
@ AFP
Partagez sur :

Le premier secrétaire du Parti socialiste a par ailleurs estimé que "tout est ouvert" pour une éventuelle candidature de François Hollande. 

Il a longtemps hésité à se prononcer pour une primaire de la gauche. Jean-Christophe Cambadélis propose dimanche, dans les colonnes du JDD, de l'organiser en décembre ou janvier 2017. Le premier secrétaire du Parti socialiste estime par ailleurs que rien empêche une candidature de François Hollande, alors que celui-ci continue de faire planer le doute.

Une primaire à l'hiver prochain. "Pour moi, elle doit avoir lieu à l'hiver prochain, en décembre ou en janvier", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis, indiquant avoir fait part de ce calendrier aux initiateurs de l'appel "Notre primaire". Il réaffirme par la même occasion son soutien à l'idée. "Si cette primaire sans préalables et sans préjugés permet de sélectionner le meilleur candidat de la gauche, c'est une bonne idée, et il faut l'organiser", a-t-il expliqué. Pour le chef du Parti socialiste, François Hollande reste cependant "le candidat le plus crédible par temps de crise" : "qui peut être le plus efficace, le plus équilibré dans une période de crises multiples ? Ils ne sont pas légion à gauche".

"Tout est ouvert" pour Hollande. Reste la question de la participation du président de la République à la primaire. Si Manuel Valls excluait en janvier cette possibilité, Jean-Christophe Cambadélis estime que "tout est ouvert". "Le Président n'est pas candidat : il n'a pas donné d'indication en ce sens. Pour lui, tout est ouvert. Mon rôle, c'est de préparer les conditions pour que, quel que soit le candidat, il puisse choisir soit d'y aller soit de se passer de cette primaire", a-t-il expliqué.