Calmels : "Alain Juppé n'a pas un programme mou"

  • A
  • A
Partagez sur :

Virginie Calmels, première adjointe d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, s'élève contre la "caricature" du projet de l'ancien Premier ministre, opposé à François Fillon pour le second tour de la primaire de la droite et du centre.

"Alain Juppé pense qu'il faut changer beaucoup de choses", a réaffirmé son soutien Virginie Calmels vendredi matin sur Europe 1. "Il n'a pas un programme mou comme on a voulu le faire croire", a assuré la première adjointe à la mairie de Bordeaux au lendemain du dernier débat de la primaire de la droite et du centre face à François Fillon.

Entendu sur Europe 1
Ce n'est pas le même curseur.

Pour Virginie Calmels, l'opposition de jeudi a permis de faire apparaître les "divergences" entre Alain Juppé et François Fillon. "Ça peut être de nature à changer la donne", veut-elle croire, même si elle reconnaît que les deux hommes partagent "la même vision, le même diagnostic selon lequel le pays a besoin de changement".

"Simplement, ce n'est pas le même curseur", a-t-elle poursuivi. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux met en avant le "projet équilibré, financé et (qui) permet de sauver la France" de son leader. "Il a voulu promettre des choses qu'il est en mesure de délivrer", a-t-elle insisté, estimant en creux que François Fillon ne serait pas forcément en mesure de mettre en œuvre l'intégralité de son programme.