Cahuzac soutenu par... la droite

  • A
  • A
Cahuzac soutenu par... la droite
Loin de condamner Jérôme Cahuzac, la droite salue un ministre "honnête" et "intègre". Surréaliste.@ MAXPPP
Partagez sur :

REACTIONS - L’UMP n’accable pas le ministre du Budget, accusé d’avoir eu un compte en Suisse.

Le contexte. Mardi, Mediapart a accusé dans un article Jérôme Cahuzac, d’avoir possédé un compte non déclaré en Suisse, jusqu’en 2010. Des accusations que l’intéressé nie avec force. Loin de stigmatiser le ministre du Budget, l’UMP préfère le soutenir face au site d'informations, qui avait en son temps largement contribué à l’éclatement de l’affaire Bettencourt.

>> A lire aussi : Cahuzac a-t-il eu un compte en Suisse ?

Copé montre l’exemple. Jean-François Copé n’est pas du genre à manquer une occasion de taper sur l’adversaire. Surprise donc mardi matin lors de son point-presse. "J’ai pour Jérôme Cahuzac une estime personnelle, je tiens à la dire ici", a répondu le président contesté de l’UMP. "Dans cet ensemble gouvernemental tellement amateur et chaotique, il est un des rares ministres dont on peut dire de manière unanime qu’il connaît vraiment bien les sujets dont il parle", a-t-il argué. "Je n’ai pas d’autres commentaires à faire, je n’ai pas d’informations particulière. Il y a un principe en France, qui s’appelle la présomption d’innocence. Je crois qu’il s’applique à tout le monde", a conclu Jean-François Copé.

Sur Twitter, Mediapart brocardé. Si le président de l’UMP n’a pas directement ciblé Mediapart, sur Twitter, d’autres élus de l’UMP ne se sont pas privés.

Lionnel Luca, observant une réserve pas forcément habituelle, relève ainsi qu’il "n’appartient pas à J. Cahuzac de se justifier mais à Mediapart de donner les preuves de ses accusations".



Guillaume Peltier va lui un peu plus loin. "Soutien @J_Cahuzac dont on bafoue la présomption d'innocence. Stop à la tyrannie de la rumeur et de la calomnie de #Mediapart !"



Guillaume Larrivé, député UMP de l’Yonne, est celui qui critique le plus fortement Mediapart. "Je déteste ce climat de "chasse a l'homme", lancé par un site internet trotskiste, contre j_cahuzac La politique n'est pas un caniveau", a tweeté le jeune député de l’Yonne.



Apparu et la "chasse aux sorcières". L’ancien ministre du Logement a résumé l’état d’esprit de l’UMP sur Europe 1. "Mais il y a un moment où la chasse aux sorcières permanents, sans preuves, contre les hommes politiques, ça suffit", s’est exclamé Benoist Apparu. "Ce n’est pas parce qu’on a les allégations d’une personne, retraitée, publiées par un site Internet, que ça devint la vérité, qu’il faut en faire à chaque fois une affaire d’Etat". Le député de la Marne a salué "un ministre honnête, intègre, au-dessus de tout soupçon. J’espère qu’il va continuer son boulot. Point!".

>> A lire aussi : Qui est celui qui accuse Cahuzac ?