Cahuzac : "pas d'effort fiscal supplémentaire" après 2013

  • A
  • A
Cahuzac : "pas d'effort fiscal supplémentaire" après 2013
@ EUROPE 1
Partagez sur :

C'est ce qu'a annoncé le ministre délégué au Budget, dimanche, sur Europe 1.

"En 2017, les finances seront à l'équilibre" a assuré dimanche au Grand Rendez-vous Europe1/Le Parisien-Aujourd'hui en France, Jérôme Cahuzac. "C'est un engagement du candidat François Hollande, confirmé par le président de la République", a martelé le ministre délégué au Budget. Jérôme Cahuzac a assuré que l'équilibre sera respecté grâce à la politique européenne.

Le ministre délégué au Budget a estimé que les Français avaient "deux années difficiles , voire "très difficiles" en perspective". "On demande un effort considérable aux Français", a conclu Jérôme Cahuzac. "L'effort fiscal, nous le demandons en 2013. Il n'y aura pas d'effort fiscal supplémentaire ensuite car le président de la République s'est engagé à la stabilité fiscale", a précisé le ministre délégué au Budget. 

Le ministre n'a pas exclu une baisse des impôts à partir de 2015. "Dans les documents que nous présentons au Parlement, 2015, 2016, 2017, nous prévoyons une baisse des prélèvements obligatoires", a-t-il expliqué. Mais Jérôme Cahuzac se refuse à évoquer l'hypothèse où la croissance ne repartirait pas.