Ça s’agite au centre en vue de 2012

  • A
  • A
Ça s’agite au centre en vue de 2012
@ MAX PPP
Partagez sur :

La valse des candidats a débuté : Jean-Louis Borloo, François Bayrou ou encore Hervé Morin.

C’est un bon point de départ : près de six Français sur dix sont favorables à une candidature centriste au premier tour de l'élection présidentielle de 2012, selon un sondage OpinionWay à paraître samedi dans Le Figaro. Reste à déterminer qui incarnera le centre.

Borloo en tête

L’actuel ministre de l'Ecologie, président du Parti radical et vice-président de l'UMP, Jean-Louis Borloo, apparaît mieux placé avec 30% des voix. Il devance d’une courte tête le président du MoDem François Bayrou, plébiscité par 29% des sondés. En 2007, le "troisième homme" avait recueilli 18,57% des suffrages. Et pour l’UMP Gérard Longuet, invité jeudi d’Europe 1, il a "sa place".

Morin en embuscade

Reste que ni Jean-Louis Borloo, ni François Bayrou n’ont indiqué dans l’immédiat vouloir se lancer dans la course à l’Elysée. A la différence d’Hervé Morin, le ministre de la Défense, le chef de file du Nouveau Centre et à ce titre allié de l’UMP, qui avait évoqué sa candidature en avril dernier sur Europe 1.

Problème : Hervé Morin n’est vu comme un bon candidat pour le centre que par 16% des personnes interrogées. Et "Nicolas Sarkozy ne veut pas entendre parler d'une candidature Morin", a précisé une source gouvernementale. Las, le Nouveau Centre se réunit ce week-end en congrès pour poser les jalons d'une candidature de son président dont les résultats dans les sondages sont vus comme "prometteurs".