"Ça fait 30 ans qu'on vous manipule"

  • A
  • A
"Ça fait 30 ans qu'on vous manipule"
@ Europe1
Partagez sur :

Nicolas Dupont-Aignan a appelé les Français à "peser" dans un "vrai premier tour".

Bonnet blanc et blanc bonnet. A moins de trente jours du premier tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la République entend marquer sa différence avec Nicolas Sarkozy et François Hollande. Invité du Grand rendez-vous Europe1/i>Télé/Le Parisien-Aujourd'hui en France dimanche, il a appelé la droite et la gauche à arrêter "de prendre les concitoyens pour des imbéciles".

Le candidat à la présidentielle n'a pas manqué de critiquer sévèrement le bilan de Nicolas Sarkozy sur le chômage et l'insécurité. "Il est mauvais. Tout le monde le sait. Il est catastrophique, vous le voyez bien", a insisté le leader de Debout la République sur Europe 1. "Le plus rageant, c'est l'espoir qu'il y avait en Nicolas Sarkozy. Il avait fait de très beaux discours en 2007. D'ailleurs, j'ai l'impression qu'il a repris les discours", a noté Nicolas Dupont-Aignan. "Quand vous allez dans un restaurant, que vous sortez empoisonné, est-ce que vous y retournez même s'il y a une belle publicité ? En général non", a-t-il ajouté.

Hollande et "la bouillie pour chats"

"Les discours, ça suffit. Il faut arrêter de croire que le Français sont des imbéciles. Nos concitoyens sont perdus", a lancé le candidat à la présidentielle. "D'un côté, il y a des discours de Nicolas Sarkozy qui sont très justes, très pertinents. On a envie d'y croire mais malheureusement, tous les actes sont contraires", a accusé Nicolas Dupont-Aignan.

"De l'autre côté, on a François Hollande. On ne sait même pas ce qu'il dit. C'est un jour oui, un jour non. C'est de la bouillie pour chats", a poursuivi le candidat. "C'est pourquoi il faut un vrai premier tour. Au premier tour, les Français vont avoir le choix", a rappelé le souverainiste. "On va enfin commencer à nous voir, voir des candidats différents qui proposent une autre politique. C’est par le premier que vous allez peser. Sinon vous allez faire un chèque en blanc à deux personnes qui ne feront rien", a insisté Nicolas Dupont-Aignan.

"Ne pas faire de chèque en blanc":

"Je suis candidat pour dire aux Français, ça fait 30 ans qu'on vous manipule. Ce sont les mêmes qui gouvernent depuis 15 ans chacun. Les deux partis ont échoué", a accusé le candidat. "Il n'y a pas beaucoup d'entreprises, de chaînes de radios qui peuvent être gouvernées par les mêmes pendant 30 ans, avoir un bilan catastrophique et avoir les deux mêmes dirigeants qui se partagent le pouvoir. Il est temps de s'en débarrasser. Il est temps pour la France de reconstruire une politique sérieuse sur le fond des choses", a-t-il ajouté.