"C'est une coïncidence heureuse"

  • A
  • A
Partagez sur :

Frédéric Le Marrec affirme avoir été détenu afin de ne pas perturber une visite de Nicolas Sarkozy.

Propos recueillis par François Barnoin