"C'est le grand bluff, saison 3, de François Hollande"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ex-ministre UMP du Budget, Valérie Pécresse, ne croit pas que le "retournement économique" soit pour bientôt.

Elle n'y croit pas. "C'est le grand bluff de François Hollande saison trois, après la promesse du redressement dans la Justice et celle de l'inversion de la courbe du chômage. Car la croissance ne revient pas". Valérie Pécresse, ancienne ministre UMP du Budget, invitée lundi d'Europe1, ne croit pas, à l'inverse du chef de l’État, que le "retournement économique" soit pour bientôt.

"Le compte n'y est pas". "Les Français n'y croient pas non plus. Ils veulent une politique par la preuve", martèle la députée des Yvelines. "Je ne lui reproche pas d'essayer de tracer des perspectives. Mais le compte n'y est pas. Les 50 milliards d'économies, l'argent n'est pas là. Tout cela repose sur du sable. On nous dit, la fin des départements, c'est 2021. Comment voulez-vous que j'y crois", a-t-elle encore taclé.

"La seule année ou l’État a fait baisser les dépenses en France, c'était en 2011, lorsque François Baroin et moi étions à Bercy", assure encore la secrétaire générale déléguée de l'UMP.

"Effarée par l'euro-scepticisme". Valérie Pécresse ne trouve pas non plus son camp exempte de tout reproche. "Je suis effarée par le haro généralisé contre l'Europe, y compris dans ma propre famille politique", reconnaît-elle. Et de conclure : "on a jamais eu autant besoin de l'Europe. Elle n'est pas encore parfaite mais personne ne peut imaginer que dans un monde où la Chine et les États-Unis vont être dominants, on doivent y aller seuls".

>> Retrouvez l'intégrale de la vidéo ici :