Bygmalion : "si Sarkozy était au courant, il ne peut pas se présenter" en 2017

  • A
  • A
Bygmalion : "si Sarkozy était au courant, il ne peut pas se présenter" en 2017
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député UMP de Paris Bernard Debré estime que "tout le monde doit s'expliquer" dans l'affaire Bygmalion. 

LA CHARGE. Après les nouvelles révélations sur l'affaire Bygmalion, Bernard Debré estime "que tout le monde doit s'expliquer" dans cette affaire qui empoisonne l'UMP. "Il faut aller jusqu'au bout des révélations et au bout des enquêtes", poursuit le député UMP de Paris. "Si c'est vrai qu'il y a un doublement des comptes de campagne, cela pose un vrai problème. Il peut paraître étonnant que personne ne soit responsable. Quand on est chef d'entreprise, on est responsable de ce qui se passe dans sa maison", tacle Bernard Debré, visant implicitement Nicolas Sarkozy. Et d'asséner : "s'il est vrai qu'il était au courant,  je considère qu'il ne peut pas se présenter aux primaires" pour la présidentielle de 2017, conclut le parlementaire.

Une plainte. Deux députés UMP, Etienne Blanc et Pierre Morel-A-L'Huissier, ont annoncé de leur côté mardi qu'ils déposeraient plainte mercredi pour obtenir "au nom des militants" la vérité sur l'affaire Bygmalion et le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

ENQUÊTE - Comment le financement de la campagne de Sarkozy a dérapé

INTERVIEW E1 - Fillon annonce un "audit interne" à l'UMP

L'ACTU - Un compromis trouvé pour la direction de l'UMP

ENTRE LES LIGNES - Comment ils disent avoir tourné la page Sarkozy

L'INFO POLITIQUE - Sarkozy, une stratégie du retour réglée au millimètre