Bygmalion perd un contrat avec le ministère des Sports

  • A
  • A
Bygmalion perd un contrat avec le ministère des Sports
@ REUTERS/Charles Platiau
Partagez sur :

LA MAUVAISE RÉPUTATION - La société prise dans la tourmente avec l'UMP travaillait depuis une dizaine d'années avec ce ministère.

Les "Journées jobs d'été" pour Bygmalion, c'est terminé. La société qui a précipité la chute de Jean-François Copé ne travaille pas que pour l’UMP. Le Huffington Post a en effet révélé mercredi soir que le ministère de la Jeunesse avait signé un contrat il y a une dizaine d’années, sous la présidence de Jacques Chirac, avec la filiale de Bygmalion spécialisée dans l'évènementiel, Event & Cie, celle là-même qui est au coeur de l'affaire des fausses factures à l'UMP. Le contrat portait sur l'organisation pour 50.000 euros d'une manifestation annuelle, les "Journées jobs d'été", dont l'édition 2014 a eu lieu en mars. L’ex-ministre de la Jeunesse, Valérie Fourneyron, avait prolongé ce contrat jusqu’en 2015, mais la nouvelle ministre, Najat Vallaud-Belkacem, en a décidé autrement et a rompu ce contrat.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

SÉRIE - Les épisodes d'une tragédie politique
 
 QUESTION - Comment le financement de la campagne a dérapé
 
RETOUR SUR - Cette enquête qui a manqué de moyens

INFO POL - Bygmalion : "Nicolas Sarkozy est consterné"