Burqa : Paris sonde les pays musulmans

  • A
  • A
Burqa : Paris sonde les pays musulmans
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un "pôle religion", mis en place au Quai d'Orsay, a comme mission d’expliquer la future loi.

Ne pas reproduire l’erreur de 2004, lors du vote de la loi interdisant le port du voile à l’école. Expliquer, le mieux possible, aux pays musulmans la pertinence de la future loi interdisant la burqa. Tel est l’objectif fixé par le Quai d’Orsay à son pôle religion.

Créé en juin 2009, ce pôle est chargé de développer un argumentaire qui permettra d'expliquer la position française sur le sujet, en attendant le vote des députés en juillet prochain.

En 2004, au moment de l’entrée en vigueur de la loi interdisant le port du voile à l'école, des manifestations et campagnes hostiles à la France avaient eu lieu jusqu'en Indonésie. Le n° 2 d'Al Qaïda, Ayman Al Zawahiri, avait fermement condamné la loi.

Un travail de pédagogie

Cette fois, Paris veut tâter le terrain au maximum. "Le travail du ministère des Affaires étrangères, c’est d’expliciter et de défendre les intérêts de la France", indique Joseph Maila, le directeur du Pôle Religion du Quai d'Orsay. "Les ambassadeurs sont demandeurs d’explications sur la future loi interdisant la burqa" ajoute t-il.

"L’idée, c’est d’éviter que des fausses perceptions s’installent" :