Burqa : Accoyer favorable à une mission parlementaire

  • A
  • A
Burqa : Accoyer favorable à une mission parlementaire
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale s'est prononcé dimanche sur Europe 1 en faveur d'une "mission d'information parlementaire" sur le port du voile intégral.

Bernard Accoyer a assuré dimanche sur Europe 1 souhaité une "mission d'information parlementaire" sur le port de la burqa pour "évaluer la situation, sans stigmatiser personne", et trouver des "solutions". "Il me semble que l'outil idéal pour réfléchir à un problème de société qui touche à des domaines très complexes, ce n'est pas la commission d'enquête, qui est un moyen d'investigation comminatoire, c'est plutôt un travail de réflexion autour d'une mission d'information, qui permet de prendre connaissance du problème, d'écouter tout le monde, de le faire, sans stigmatiser personne, et en général de faire progresser les solutions", a expliqué Bernard Accoyer.

Le gouvernement n'exclut pas de légiférer sur la burqa ou leniqab, après que des élus de tous bords, à l'initiative du député communiste du Rhône André Gerin, ont demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire sur ce sujet.

Le président de l'Assemblée a estimé qu'avant de décider d'une loi, il fallait, par le biais de la mission d'information, que "chacun se saisisse du problème et comprenne mieux la situation". "Après, a-t-il poursuivi, au terme de la mission, si celle-ci débouche sur des décisions législatives ou d'une autre nature, alors à ce moment là ce sera dans un consensus, que je souhaite le plus large, que les décisions seront prises".

> Rama Yade "pas opposée" à une loi sur la burqa

> Burqa : le gouvernement divisé

> La burqa "n'est pas une prescription de l'islam"

> Hidjab, burqa, tchador, niqab : les différents voiles islamiques