Buffet contre les niches fiscales des "plus riches"

  • A
  • A
Buffet contre les niches fiscales des "plus riches"
Partagez sur :

La secrétaire nationale du PCF a insisté lundi sur Europe 1 sur la nécessité de conserver les niches fiscales qui aident "les familles les plus modestes".

"Je suis pour la suppression du bouclier fiscal", a répondu Marie-George Buffet, interrogée lundi sur Europe 1 sur la réduction des niches fiscales envisagée par le gouvernement. "Il faut enlever les niches qui servent les plus riches et par contre continuer à donner celles qui aident les familles les plus modestes à survivre aujourd’hui", a précisé la secrétaire nationale du PCF. Elle a notamment pointé du doigt "les 1.000 fortunes les plus importantes de notre pays" qui s’apprêteraient à recevoir un chèque de remboursement d’impôt "pour certains d’un montant supérieur à 30 années de SMIC".

Ecoutez les explications de Marie-George Buffet au micro d'Aymeric Caron sur Europe 1 :

"Mme Lagarde fait des déclarations toutes les semaines pour nous annoncer que nous allons sortir de la crise et, en fait, elle ne prend aucune décision allant dans le sens d’une relance de la croissance et d’un soutien véritable aux entreprises", a dénoncé Marie-George Buffet. Elle a plaidé au passage pour la création d’un "pôle financier public". Son rôle serait notamment d’influer sur la politique du crédit en faveur des entreprises et des particuliers.

"Le combat communiste a toute sa pertinence aujourd’hui lorsqu’on voit la crise durable que connaît le système capitaliste", a insisté Marie-George Buffet. Selon elle, "il faut qu’on reconstruise une gauche de transformation sociale et de changement". La secrétaire nationale du PCF a prôné un rapprochement avec les écologistes, tout en plaidant pour le nucléaire et contre la taxe carbone. "Car elle pénalise l’usager et elle ne s’attaque pas à la question des recherches pour la diversification des ressources énergétiques", a expliqué Marie-George Buffet.

> Les niches fiscales encore rabotées