Bruno Le Roux sur la loi Travail : "On a besoin de ce texte mais il faut le modifier"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le patron du groupe socialiste à l'Assemblée nationale reconnaît vendredi sur Europe 1 que la méthode n'a pas été la bonne pour la création du projet de loi de réforme du code du Travail.

"Tout mon groupe parlementaire est prêt". Bruno Le Roux, le chef de fil des députés socialistes appuie le gouvernement et son projet de réforme du code du Travail. "Vouloir le décrire comme un gouvernement qui aurait une politique qui n'irait pas dans le sens de la jeunesse, c'est contraire à tout ce qui a été fait depuis quatre ans", estime le député.

"Un problème de méthode". Dans le processus de création du projet de loi, Bruno Le Roux reconnaît "un problème de méthode". "J'avais une incompréhension sur l'accélération de la vie de ce texte et les incompréhensions que cela avait provoqué auprès de nos partenaires sociaux. Maintenant c'est un débat qui est passé", assure le chef des députés socialistes. 

Des modifications "majeures" à apporter. Malgré la mobilisation de mercredi et les appels au retrait du texte, Bruno Le Roux soutient le sens de la réforme. "Non, on ne doit pas le retirer parce qu'on a besoin de ce texte, mais bien entendu qu'il faut le modifier". "Je pense à la question des prud'hommes, (...) à la définition du licenciement économique", précise Bruno Le Roux. "Je pense que c'est bien de la préciser mais on ouvre la porte à des possibilités de licenciement nouvelles qu'il faut mieux réfléchir et peut-être mieux encadrer. Le compte personnel d'activité, une avancée révolutionnaire pour les salariés, il faut le nourrir pour que chacun puisse s'en emparer. C'est des choses assez importantes pour moi pour qu'on en fasse des modifications majeures".

Se "concentrer sur l'essentiel". Bruno Le Roux estime en revanche que la surtaxation des CDD envisagée par le gouvernement n'intervient pas au bon moment. "Attention à ne pas ouvrir tous les fronts aujourd'hui et notamment quand on est sur un mot d'ordre qui est la restauration de la confiance avec les PME et les TPE. Essayons de nous concentrer sur l'essentiel."

Une réforme "pour accompagner la croissance". Le chef des députés socialistes reste persuadé de l'importance de la réforme. "Le risque c'est que nous ne fassions pas tout pour faire en sorte que l'emploi redémarre et que la précarité recule. Ce texte il est là pour accompagner la croissance (...) Cette loi elle est là pour essayer de dynamiser encore les choses", estime Bruno Le Roux. "Quand on se bat pour l'emploi, ce n'est jamais une montagne qui accouche d'une souris", ajoute-t-il répondant aux critiques de Nicolas Sarkozy.